lafauteadiderot.net
Aujourd'hui, nous sommes le :
Page d'accueil » Arts et littérature » Poésie » « Onze tableaux sauvés du zoo » de Olivier Domerg
Version imprimable de cet article Version imprimable
« Onze tableaux sauvés du zoo » de Olivier Domerg
Ces onze poèmes sont comme un hommage à Paul Cézanne, selon Lucien Wasselin

JPEG Consacrés à la Montagne Ste Victoire, ces onze poèmes sauvés du zoo sont comme un hommage au peintre Paul Cézanne. Mais, c’est important, ré-envisagés du point de vue de l’écriture. La quatrième de couverture indique que ce recueil est édité dans la collection géopoétique de l’Atelier de l’Agneau qui fait penser au concept forgé par Kenneth White de géopoétique (« Les liens de la géopoétique avec la géographie sont évidents mais ils existent aussi avec la biologie et l’écologie (y compris l’écologie de l’esprit) bien approfondie et bien développée » souligne Laurent Margantin dans l’introduction de son essai collectif paru aux éditions de l’Harmattan). Et ça commence très justement, par une description : « Dans le fond - rebord, plinthe ou contremarche -, la blanche caillasse de la chaîne de Vitrolles, long banc bicolore, bauxite et calcaire, ressort » (p 5). On le voit, la géographie et la géologie ne sont pas ignorées. Et la description continue : les indices géographiques ne sont pas passés sous silence ; Vauvenargues la bien-connue, l’étang de Berre, l’axe de Caronte, La Mède (une commune ou une montagne ?), le pic des Mouches… Mais la réalité rugueuse à étreindre (p 7) se rappelle au bon souvenir du lecteur ou du poète : « ça caille et ça schlingue ! » : d’ailleurs la prose est un mélange des deux verbes précédents et de la flache, mot éminemment rimbaldien ou de ce terme mystérieux (pour moi) : ovalien qui est présenté comme appartenant à un jargon.

Le poème (justifié par la droite et par la gauche) fait son apparition dans la suite 5 intitulée Interroger le sphinx, il est suivi d’un bref Dialogue des roche(s) : comme Cézanne qui ne sert à rien (p 41). Mais peut-on parler de la montagne Ste-Victoire sans citer Cézanne ? Mais je n’aurais rien dit du mélange de prose et de vers, rien dit non plus du mélange de descriptions et de mots rares. Rien dit de cette façon qu’a Olivier Domerg d’appeler cette montagne la Sainte… Etc…

Olivier Domerg : « Onze tableaux sauvés du zoo ». Atelier de l’Agneau, collection Géopoétique, 108 pages, 16 euros, sur commande à : Atelier de l’Agneau. 1 Moulin de la Couronne. 33220 St-Quentin-de-Caplong (ou sur at.agneau@wanadoo.fr)


Rechercher

Fil RSS

Pour suivre la vie de ce site, syndiquez ce flux RSS 2.0 (lisible dans n'importe quel lecteur de news au format XML/RSS).

S'inscrire à ce fil S'inscrire à ce fil